Roche & Cie

Les effets du Brexit sur l’Immobilier Français

Les effets du Brexit sur l’Immobilier Français

Après 43 années d’appartenance à l’Union Européenne, les Britanniques ont voté pour leur sortie en disant oui au Brexit le vendredi 24 Juin 2016.

En même temps que les marchés boursiers, les devises et les taux ont immédiatement chuté vendredi matin suite à cet événement inédit dont il est aujourd’hui difficile de mesurer les conséquences à moyen terme.

Cette décision aura-t-elle des répercussions sur le marché immobilier ?

Qu’en pensent les professionnels du secteur ?

1- Pas de menace forte sur le crédit immobilier

Chez MEILLEURTAUX, courtier en crédit, on se veut rassurant : « Je ne pense pas qu’il faille craindre quoi que ce soit sur les crédits aux particuliers », assène Maël Bernier, porte-parole de la société. « La Banque Centrale Européenne a déjà, en partie, calmé les marchés avec une nouvelle ligne de refinancement des banques à taux négatifs la semaine dernière et en injectant massivement des liquidités. »

Un point sur lequel l’économiste Véronique Riches Flores la rejoint : « Les taux ne vont pas subitement augmenter, par contre, l’environnement financier va se dégrader et nous savons que pour le secteur bancaire, un environnement économique sain est essentiel. »

2. Les prix de l’immobilier à Paris & Londres

Pour Bernard CADEAU, les prix ne vont pas baisser de façon mécanique, mais Véronique Riches Flores croit en une baisse mécanique des prix à Londres ; elle déclare : « C’est évident que les prix au Royaume-Uni vont fortement reculer … On compte un grand nombre d’investisseurs étrangers qui apprécie le royaume parce qu’il est pour eux le moyen d’avoir un orteil en Europe mais pas le pied. Avec la sortie du pays, il devient inutile pour eux de rester là, du moins, tant que l’avenir ne sera pas plus clair. »

Il en sera de même dans les grandes villes françaises comme Paris où vit un grand nombre de britanniques, ou alors les territoires fréquentés par la clientèle anglaise au titre d’une résidence secondaire.

A la question, « le Brexit peut-il avoir un impact négatif sur le marché immobilier français ? « .

Le président de la Fédération nationale des agents immobiliers (FNAIM) répond un « Oui »,  emplit de tristesse. « On peut difficilement dire le contraire. Ce vote consacre le repli sur soi, hors, le repli sur soi a toujours un impact néfaste sur l’économie. Si la livre sterling continue de reculer, on peut craindre un exode des Britanniques francophones vers le Royaume-Uni car ils n’auront plus les moyens de rester en France. »

Parmi les segments les plus impactés, celui des résidences secondaires pourrait connaître des difficultés : « Les acquéreurs potentiels vont rester dans l’attente », suppose-t-il.

Une analyse partagée par Bernard CADEAU : « Si la livre sterling recule encore, ce qui n’est pas sûr, la clientèle britannique va déserter ses « spots »habituels, comme le Périgord, la Normandie, ou le Limousin. Ils patienteront avant d’acheter ». Une patience peu salutaire pour un secteur qui reprenait des couleurs.

Contactez le Cabinet Roche & Cie pour vous accompagner dans vos déclarations de revenus & services pour expatriés.


Cabinet Roche & Cie, Expert-comptable à Lyon
Spécialiste de l‘immobilier et de la fiscalité des non-résidents


Source : Explorimmo