fbpx

Roche & Cie

Déclaration d’impôts 2020 : Les dates limites reportées en raison de la crise du Covid-19

06 Avr 2020

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a présenté mardi 31 mars le nouveau calendrier de dépôt de déclaration de revenus, bousculé en raison de la crise du Covid-19.

Les nouvelles dates limite pour rendre sa déclaration des revenus de 2019 en ligne sont fixées :

  • Au 4 juin 2020 à 23h59 dernier délai, pour la zone 1 (départements de 01 à 19) et pour les non-résidents ;
  • Au 8 juin 2020 à 23h59 dernier délai pour la zone 2 (départements de 20 à 54) ;
  • Au 11 juin 2020 à 23h59 dernier délai pour la zone 3 (départements 55 à 974/076). 

A compter de 2020, les départements numérotés de 50 à 54 sont intégrés à la zone 2.

La date limite pour déclarer ses revenus de 2019 au format papier est fixé au 12 juin 2020 à 23h59 dernier délai, quel que soit le lieu de résidence, le cachet de La Poste faisant foi.

Le service de télédéclaration des revenus ouvrira à partir du 20 avril 2020.

Il convient de préciser que si pour la plupart des contribuables l’impôt est prélevé à la source, la déclaration d’impôt ne sera pas dispensable.

En effet, les seules personnes dispensées de faire une déclaration d’impôt sont celles qui remplissent cumulativement les conditions suivantes :

  • Avoir été taxées en 2019 sur des catégories de revenus pré-remplis par l’administration uniquement (celles qui perçoivent des revenus fonciers ou encore les travailleurs indépendants sont donc de fait exclus) ;
  • Ne pas avoir porté à la connaissance de l’administration fiscale de changement d’adresse ou de situation de famille pour 2019 ;
  • Ne pas avoir créé d’acompte de prélèvement à la source en 2019 (par exemple en cas de perception de premiers fonciers ou de revenus de professions indépendantes) ;
  • Ne pas faire partie des usagers dont la situation nécessite des informations spécifiques en raison de leur situation fiscale (par exemple les assistants maternels, non-résidents…).

Ainsi au vu de ces conditions, les non-résidents fiscaux et les contribuables percevant des revenus fonciers, des pensions retraites, des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), bénéfices non commerciaux (BNC), ou bénéfices agricoles (BA), ou les redevables de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) devront obligatoirement déclarer leurs revenus en 2020.

N’hésitez pas à nous consulter si vous avez besoin d’aide pour vos démarches !


Voir aussi :


Cabinet Roche & Cie, Expert-comptable à Lyon
Spécialiste de l‘immobilier et de la fiscalité des non-résidents